projet Action jeunesse pour le Dialogue Interculturel


Les jeunes sont de plus en plus interconnectés grâce aux NTI en Afrique. Pourtant cette interconnexion ne correspond pas toujours à un vivre-ensemble satisfaisant.

On observe la montée de plusieurs formes d’intolérance liées à la religion, à l’appartenance ethnique, provoquant parfois des conflits meurtriers. En plus de l’intolérance, l’exclusion socioéconomique installe une catégorie de jeunes dans les pires formes de précarité et de pauvreté portant atteinte a la dignité humaine.

Le projet Action Jeunesse - DID s’inscrit dans une démarche qui vise la transformation de connections virtuelles en connections réelles.

Les jeunes sont de plus en plus interconnectés grâce aux NTI en Afrique. Pourtant cette interconnexion ne correspond pas toujours à un vivre-ensemble satisfaisant. On observe la montée de plusieurs formes d’intolérance liées à la religion, à l’appartenance ethnique, provoquant parfois des conflits meurtriers.

Connections entre les jeunes : du virtuel au réel

En plus de l’intolérance, l’exclusion socioéconomique installe une catégorie de jeunes dans les pires formes de précarité et de pauvreté portant atteinte a la dignité humaine. Le projet Action Jeunesse - DID s’inscrit dans une démarche qui vise la transformation de connections virtuelles en connections réelles.

Il s’agit de faire de l’inter connectivité des jeunes par les NTI un levier pour le dialogue interculturel, c'est-à-dire pour un échange de vues ouvert et respectueux entre des individus et des groupes appartenant à des cultures différentes, qui permet de mieux comprendre la perception du monde propre à chacun afin de favoriser la paix, le développement, la promotion des droits humains, la liberté de presse et expression, ainsi que la liberté religieuse.

Le projet Action Jeunesse – DID est un projet de renforcement des compétences interculturelle des jeunes de 14 à 35 ans scolaires et universitaires, issus des milieux défavorisés des villes de Dakar, Saint Louis (Sénégal) Cotonou, Parakou (Bénin), Yaoundé, Douala (Cameroun), selon une approche participative inclusive et sensible au genre. A la fin du projet, les jeunes bénéficiaires seront des agents de changement capable de s’engager dans un dialogue interculturel de vivre dans un environnement multiculturel en respectant la diversité et faisant la promotion des principes de la tolérance et de la culture de la paix. La principale innovation du projet est la transformation de l’inter connectivité virtuelle des jeunes sur les réseaux sociaux en un levier pour le dialogue interculturel.

Renforcer les compétences interculturelles des jeunes

L'objectif du projet est de contribuer au renforcement de la capacité des jeunes à vivre ensemble dans la paix et de manière constructive dans un contexte multiculturel tout en développant un sens de la communauté et un sentiment d’appartenance dans le respect des droits de la personne humaine.

Les stratégies de mise en œuvre : Le projet Action Jeunesse - DID sera mis œuvre selon une approche participative et une prise en charge progressive et concerté par les bénéficiaires, les parties prenantes et l'équipe du projet en s'appuyant sur l'égale participation des hommes et des femmes. Un forum citoyen donnera la parole aux jeunes sur le dialogue interculturel et la dignité pour toutes et tous dans les sites du projet au Bénin, au Cameroun et au Sénégal.

Le projet offrira des formations en ligne et en personne sur les compétences interculturelles. Ces formations s'adressent aux jeunes bénéficiaires du projet, aux responsables des organisations de jeunes et à l'équipe du projet Action jeunesse DID.

Le projet produira, entre autres, une étude sur les Connaissances et Attitudes des jeunes en matière de Dialogue Interculrutel et de Diginté pour toutes et tous en Afrique, un recueli de poésie / slam sur le DID ;a la suite du Concours de Salm et de Poésie intitulé 'Des mots pour Vivre ensemble", des contenus de formation pour enforcer les compétences interculturelles des jeunes, une cybercampagne sur Facebook pour la promotion du DID.

La mise en oeuvre du projet permettra de collecter les bonnes pratiques en promotion du dialogue intercultrurel pour les partager avec les autres acteurs de Culture at Work Africa pour les mettre à l'échelle.

Le projet est mis en œuvre par l’ Association Rester et Réussir (A2R Sénégal ), le Scoutisme Béninois (Bénin) le Comité Camerounais de Promotion des droits Humains des Femmes (CCPDF Cameroun). Le budget total du projet est de 39 465,29 euros ; la tripartite de réalisation du projet Action jeunesse DID reçoit une subvention de 31 425,29 euros du programme Culture at work Africa de Inter Art .


Le dialogue interculturel désigne le dialogue qui a lieu entre des personnes appartenant à des groupes culturels différents.